Osmose : quand faut-il intervenir ?

Si la coque de votre bateau est osmosée, un traitement est effectivement nécessaire. Le pelage consiste à retirer à l'aide d'un rabot la couche de gel-coat, afin de mettre à nu le stratifié. En fonction de l'état du gel-coat, le rabot - dont les lames sont réglables - peut retirer jusqu'à 1,5 mm d'épaisseur, atteignant par la même occasion les premiers tissus s'ils sont eux aussi touchés. Pour savoir s'il est utile d'entreprendre un traitement, un testeur d'humidité permettra de connaître le taux d'humidité de la coque. Entre 5 et 10 %, on admet une certaine tolérance, au-delà, il est conseillé de traiter la coque rapidement pour éliminer en profondeur l'acide acétique. Une fois le stratifié mis à jour, il faudra le rincer. Un hydrosablage pourra ouvrir les cloques d'osmose. En revanche, si la coque est peu touchée, un ou plusieurs rinçages au nettoyeur haute pression sont suffisants. Pour savoir si la carène est débarrassée de son acide, elle ne doit plus mousser au contact du jet d'eau. Dans le cas contraire, plusieurs cycles de rinçage sont encore nécessaires. Il faut compter en général 3 à 7 mois, voire plus lorsque la coque est saturée, pour bien la laisser sécher avant d'entreprendre un traitement époxy, cette couche remplaçant le gel-coat et faisant office d'étanchéité. Voilà pourquoi ce type d'opération est à faire le plus tôt possible en hiver, afin de disposer du bateau prêt à naviguer à la belle saison... Côté coûts, le pelage est généralement facturé au mètre carré ou à la longueur hors tout : Prix env. 1 000 €/ml        source : argus du bateau